1-855-686-0009 (Sans frais)
Les clients nous évaluent 9/10

LES CHIFFRES NE MENTENT PAS

LES CHIFFRES NE MENTENT PAS

Comment les statistiques avancées ont-elles changé le baseball majeur depuis les dernières décennies?

On n’arrête pas le progrès. N’en déplaise aux traditionalistes, le sport que nous aimons tant, dans toutes ses subtilités et stratégies, a subi une transformation drastique ces dernières années.

 

Le coupable : les statistiques avancées et les découvertes qu’elles nous ont permis de faire.

 

Vers la fin des années 70, un très grand enthousiaste du baseball, Bill James, a décidé qu’il allait analyser la multitude de chiffres que le baseball majeur avait toujours bien accumulée afin d’en arriver à une meilleure compréhension des nuances de ce grand sport.

 

James est l’auteur du ‘Best-Seller’ Moneyball, qui fut ensuite adapté au cinéma (on se rappelle Brad Pitt dans la peau de Billy Beane, D.G. des A’s). L’ouvrage dévoile au grand jour quelques-unes des trouvailles de James, mais pour un compte-rendu beaucoup plus complet des fruits de ses labeurs, je conseille fortement Baseball by The Numbers, de l’équipe d’experts de Baseball Prospectus.  C’est une lecture plutôt lourde, mais combien fascinante pour le maniaque de baseball.

 

Les principes de base de l’école de pensée Moneyball sont : 1) les retraits sont une commodité précieuse, le but (lorsqu’au bâton) étant de les éviter (ce qui fait de la moyenne de présence sur les buts (MPB) la reine de toutes les stats traditionnelles); 2) la puissance (surtout avec des hommes sur les buts) est beaucoup plus importante que la moyenne au bâton, et; 3) il existe un moment optimal pour le retrait du lanceur partant, habituellement lorsque l’alignement adverse en arrive à sa troisième rotation.

 

Ces conclusions et plusieurs autres obtenues depuis ont altéré la façon dont le jeu est géré. Les deux dernières décennies ont vu de nouvelles tendances s’installer et d’anciennes presque disparaître. Parlons donc des plus récentes incarnations de cette métamorphose du baseball (mes excuses aux plus nostalgiques, mais nous en sommes au point de non-retour!)

 

 

PETITE-BALLE, BONSOIR ELLE EST PARTIE!

 

Pensez-y : à quand remonte la dernière fois que vous avez vu un frappeur, non-lanceur, déposer un amorti-sacrifice? Cet art est en voie de disparition parce que le retrait représente le ‘lingot d’or’ de la communauté analytique du baseball. On ne doit JAMAIS dépenser un précieux retrait simplement pour faire avancer un coureur de 90 pieds.

 

L’alternative? Dénicher ou développer des joueurs qui ont de la puissance et peuvent faire avancer les spécialistes de la MPB pour plus d’un but à la fois. On peut alors simplement laisser ces cogneurs s’élancer. Le bon vieux Earl Weaver n’était pas si fou après tout lorsque, durant les années 70, il popularisait sa fameuse stratégie du circuit de trois points.

 

Il va sans dire alors que de risquer un retrait afin de voler un but est également un sacrilège. Le seuil de risque acceptable est établi à 80%. Tout coureur dont le pourcentage de succès est en deçà du seuil doit rester ancré au but. De plus, la puissance étant maintenant priorisée par rapport au contact, la stratégie du frappe-et-cour est en voie d’extinction.

 

 

DÉFENSIVES SPÉCIALES

 

Elles sont devenues si populaires au cours des dernières saisons que les gouverneurs de la MLB ont discuté de la possibilité de les bannir. C’est parce qu’elles sont terriblement efficaces!

 

La plupart des frappeurs de puissance gauchers tirent la balle. Plaçons donc un joueur d’avant-champ de plus du côté droit lorsqu’un de ces dangereux cogneurs se présente à la plaque et nous augmentons considérablement nos chances de dénicher un lingot (un retrait, pour ceux qui prêtent moins attention). C’est une stratégie rationnelle pour contrer la prolifération de frappeurs de circuits portant les pièces protectrices G-Form, qui leur permettent de se rapprocher du marbre et de punir toute erreur du lanceur.

 

Les positions 4, 5 et 6 du losange ne seront plus contraintes à leurs places traditionnelles.

 

 

QUOI, UN RELEVEUR-PARTANT?

 

Kevin Cash et ses Rays de Tampa Bay ont emmené le principe Moneyball #3 (voir plus haut) à un tout autre niveau la saison dernière! Réalisant qu’il avait un seul partant fiable (le gagnant du Cy Young Blake Snell), Cash prend la décision qu’à tous les quatre ou cinq matchs, il allait utiliser un releveur dès la première manche.

 

Ce releveur-partant lancera typiquement deux ou trois manches avant d’être succédé par quelques-uns de ces collègues de l’enclos. Puisque la plupart des cinquièmes partants sont beaucoup moins efficaces que les releveurs modernes, la stratégie respecte une logique analytique et a fait ses preuves, alors que les Rays ont connu une saison fort au-delà des attentes en 2018. En effet, les Brewers ont emprunté (où devrions-nous dire copié?) cette recette durant les séries en octobre dernier.

 

 

STATCAST

 

Afin de satisfaire la soif des partisans pour ce nouveau courant analytique et dans le but de trouver de nouvelles façons de comprendre toutes les facettes du baseball, la MLB a lancé la plate-forme Statcast il y a deux ans. Dès lors, chaque balle lancée est mesurée pour la vitesse, la rotation, le mouvement et chaque balle frappée pour la vitesse d’expulsion, l’angle de frappe et la distance parcourue.

 

Les lanceurs se font maintenant enseigner de lancer la rapide le plus fort possible (max effort) et les autres lancers avec le plus de rotation possible. Après tous les receveurs peuvent tout bloquer maintenant grâce aux apports technologiques à leur équipement par des leaders manufacturiers comme All-Star.

 

Le concept de l’angle de frappe (launch angle) est martelé dans l’esprit de tout frappeur espoir. Leur élan est façonné afin de produire la trajectoire optimale de puissance déterminée par Statcast.

 

Alors, instinct versus analyse statistique. Petite-balle versus balle de puissance. Partants versus releveurs.

 

Quelle est votre préférence?

Commentaires

Écrivez le premier commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée
En visitant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins (cookies). Ces derniers nous permettent de mieux comprendre la provenance de notre clientèle et son utilisation de notre site, en plus d'en améliorer les fonctions. Masquer ce message En savoir plus sur les témoins (cookies) »
Livraison gratuite à partir de 150$
1-855-686-0009 (Sans frais)
Les clients nous évaluent 9/10