Économisez 10% sur tous les produits en devenant membre premium
1-855-686-0009 (Sans frais)
Livraison rapide
Retours facile

LA POLÉMIQUE DES ARBITRES-ROBOTS

  • Publié le
  • Par Carl Lemelin
  • 4
LA POLÉMIQUE DES ARBITRES-ROBOTS

La zone des prises automatisée fera bientôt partie du baseball majeur.

 

La zone des prises est l’élément le plus essentiel du livre des règlements du baseball. Si l’on croit que la confrontation lanceur-contre-frappeur est l’élément central du jeu, il doit s’ensuivre alors que l’intégrité de chaque match dépend de la précision et de la constance des décisions entre balle et prise.

Je ne sais pas si vous allez être d’accord, mais personnellement, lorsque je regarde des matchs de la MLB, je suis souvent frustré de la version de la zone des prises qu’ont la plupart des arbitres derrière le marbre.

Si on se rappelle l’époque pré-matchs inter-ligues, il était bien connu que la MLB avait deux zones des prises bien distinctes. Une pour la Ligue Nationale et une pour la Ligue Américaine. La différence principale : la zone de l’Américaine était plus basse. Les arbitres de la Ligue Nationale étaient alors reconnus pour leurs appels de la prise haute.

La zone a depuis été uniformisée à travers les Majeures, mais puisque les arbitres sont des êtres humains dont les décisions sont subjectives, il y a des incohérences frappantes d’un arbitre à l’autre et parfois même de match en match pour le même arbitre.

Voici comment la MLB décrit la zone des prises depuis 1996, année où le bas de la zone fut modifié pour passer du haut au bas de la rotule :

« La zone des prises officielle est l’espace au-dessus du marbre du point central entre les épaules du frappeur et le haut du pantalon (lorsque le frappeur est dans une position prête à s’élancer) et un point tout juste en-dessous de la rotule. Pour être appelée prise, une partie de la balle doit passer par-dessus une portion du marbre lorsque dans l’espace ci-haut mentionné. »

LA VIEILLE MENTALITÉ

Le baseball a toujours été aux prises avec ce problème. Le légendaire film Moneyball faisait brillamment état de la résistance au changement omniprésent dans le baseball : des recruteurs de la vieille école terrifiés à l’idée de se faire lentement, mais sûrement, remplacés par des experts en statistiques avancées qui analysent des résultats provenant d’une énorme base de données, plutôt que de se fier uniquement à des observations sur le terrain.

Depuis (milieu des années 90), l’analytique avancée s’est emparé non seulement du baseball, mais a conquis les bureaux administratifs de toutes les franchises du sport professionnel comme le meilleur moyen de maximiser l’évaluation des joueurs, et ainsi donc, la rentabilité de la formation. C’est ça le progrès, et ironiquement, c’est le baseball, le plus conservateur des sports, qui est à l’origine de cette révolution mathématique.

Nous avons maintenant les reprises vidéo pour les jeux serrés et les appels douteux, confirmant ou non des circuits ou des balles fausses. Quoiqu’il y ait eu une certaine résistance lorsque ce règlement fut proposé, personne ne le regrette aujourd’hui. Pourquoi ? Parce que nous voulons tous que les arbitres prennent la bonne décision, peu importe que ce soit du premier coup ou pas. Tous les matchs étant maintenant télévisés et chaque jeu révisé en reprise super « slow-mo », ce serait de la folie de ne pas se servir de la meilleure technologie disponible pour s’assurer que la bonne décision soit prise, non ?

LA PROCHAINE ÉTAPE LOGIQUE

Si nous sommes d’accord que la reprise vidéo a eu un effet bénéfique sur le baseball, la zone des prises n’est-elle pas le prochain endroit logique où le meilleur de la technologie disponible devrait être appliqué ?

Et la technologie existe déjà. Elle a fait l’objet d’un essai expérimental dans les niveaux de base du baseball professionnel au cours des trois dernières saisons et semble faire l’unanimité, sans trop de réticences de la part des joueurs, gérants ou arbitres.

Le robot en question s’appelle TrackMan, une technologie bien en vogue au golf depuis quelques années, qui permet de suivre la trajectoire de la balle à la télévision lors de tournois de la PGA ou qui sert d’outil d’entrainement pour les joueurs et leurs coachs. Dans la Ligue Atlantic, où la zone des prises TrackMan est en période d’essai, le capteur est essentiellement un radar 3-D Doppler qui analyse chaque balle lancée.

Aussi appelée « Robot-ump », la petite boîte noire est capable de créer une zone des prises tridimensionnelle suspendue au-dessus du marbre, de sa pleine largeur et profondeur, et qui peut être calibrée selon la taille de chaque frappeur afin de respecter les spécifications exactes de la zone des prises officielle de la MLB. C’est donc dire une représentation beaucoup plus complète et précise que celle des « K-zone » qu’on voit lors des matchs MLB à la télévision, qui elles, ressemblent davantage à l’ancienne zone de la Ligue Américaine, dont la partie supérieure se limitait à la ceinture.

Quant au contre-argument des ‘machines remplaçant des humains’, ça ne s’applique pas ici. TrackMan n’a aucun impact sur la sécurité d’emploi des arbitres, puisqu’on aura toujours besoin de l’arbitre au marbre pour relayer physiquement le signal de balle ou prise qu’il entend dans son écouteur. Il devra aussi être présent pour rendre ses décisions lors des jeux autour du marbre (sauf/retiré, balle fausse/en jeu).

OÙ LES CONTRE-ARGUMENTS ?

Lorsque la reprise vidéo a été instaurée, je pouvais comprendre les gens qui étaient réticents. Ceux-ci étaient alors surtout inquiets des effets sur la longueur des matchs. C’est l’une des préoccupations majeures de la MLB depuis des années et quelques nouvelles règles ont été adoptées récemment pour accélérer le jeu (visites au monticule limitées et minimum de trois frappeurs pour les releveurs).

Mais quant à la zone des prises automatisée, je ne peux tout simplement pas concevoir un seul argument justifiable contre son application éventuelle au baseball majeur !

« On enlève ‘l’élément humain’ du sport ! » Vraiment ? La zone des prises devrait être un dossier noir ou blanc. La balle en traverse une partie ou pas. Tout ce que l’élément humain peut apporter, c’est l’ERREUR humaine.

Umpscorecards.com est un site qui évalue chaque match arbitré au marbre dans la MLB. Cette saison, en date du 29 août, on peut y voir que le meilleur arbitre au marbre (minimum de 15 matchs) quant à la précision des appels est Tripp Gibson à 95 %. Le pire est Rob Drake à 91.2 %.

Comme on le sait trop bien, au baseball les matchs se décident souvent par un pouce ici, un pouce là, et avec tant de matchs se soldant par un écart d’un seul point, pourquoi ne voudrions-nous pas atteindre 100 % d’efficacité à chaque match si possible ? Les mauvaises décisions derrière le marbre sont injustes et peuvent changer l’allure d’une saison pour les bonnes équipes lorsqu’ils surviennent à des moments-clés.

Bon pour la précision, mais qu’en est-il de l’impartialité ? Umpscorecards.com évalue aussi le niveau de favoritisme des appels pour l’une ou l’autre des équipes durant un match. Même l’arbitre le plus neutre (Ryan Wills) obtient un taux de partialité de 2.7 %, alors que le plus partial (Greg Gibson) voit 6.8 % de ses mauvais appels favoriser l’un ou l’autre des adversaires. Ce n’est peut-être pas surprenant que Wills se classe aussi parmi les arbitres les plus précis et que dans le cas de Gibson, c’est le contraire.

Simplement dit, les arbitres sont humains et il y en a des bien meilleurs que d’autres, même au plus haut niveau. Pourquoi un joueur, gérant ou partisan ne voudrait-il pas éliminer le facteur humain sur les appels de balles et prises ? D’ailleurs, pourquoi un arbitre ne voudrait-il pas éliminer toute possibilité de se faire critiquer sur chaque décision serrée ?

TrackMan ne laisse aucun doute, d’un côté ou de l’autre !

Et nous n’avons même pas mentionné le temps et l’énergie gaspillés lorsque les joueurs et gérants s’en prennent aux arbitres. Les crises de colère enfantines qui nuisent à l’image du sport (quoique bien comiques parfois) seraient enfin choses du passé.

En 2019, lorsque la Ligue Atlantic a amorcé l’expérience TrackMan pour la zone des prises, le lanceur partant des Patriots de Somerset Liam O’Sullivan a exprimé ce que plusieurs joueurs, gérants et arbitres pensent également lorsqu’il a dit :

« Si on peut avoir une zone des prise où tous savent à quoi s’attendre, qui est toujours la même et constante, alors c’est difficile de dire que ce n’est pas une bonne chose pour notre sport. »

La MLB doit encore s’assurer d’éliminer tout pépin technique pendant cette phase test, mais s’il est possible d’atteindre une précision à 100 %, une impartialité à 100 % et d’éliminer les crises de colère ou toute confusion sur ce qu’est la zone des prises ou ce qu’elle devrait être, quels sont les arguments légitimes contre « Robot-ump » exactement ?

 

Laissez-nous savoir ce que vous en pensez en ajoutant votre commentaire ci-dessous.

Commentaires

  1. Carl Lemelin Carl Lemelin

    Bonjour Pilette, ces robots ne sont pas disponibles au grand public. Ils sont présentement seulement à l'essai dans les rangs mineurs. Vous pouvez suivre ce lien pour une photo d'un robot : https://www.thenewstribune.com/sports/article257596188.html

  2. Pillette Pillette

    Bonjour pouvez vous me faire parvenir des photo de ce robot est le prix et voir si il y aurait une possibilité de partenariats avec LES EMPEREURS D'ORANGE en France dans le Vaucluse

  3. Carl Lemelin Carl Lemelin

    Merci pour votre feedback Gaston. Pour éclaircir un peu ma déclaration, les ligues majeures n'ont pas encore officiellement annoncé l'utilistation des arbitres robots pendant leurs matchs. C'est plutôt mon évaluation que, puisque les tests semblent concluants dans la Ligue Atlantic, c'est une éventualité inévitable...

  4. gaston gaston

    Tres bonne décision d'installer les robots au marbre ca va enlever la frustration aux joueurs, aux entraineurs ainsi qu'aux téléspectateurs qui regardent les matchs avec assiduité.Les entraineurs pourront rester dans l'abri des joueurs durant toute la partie étant donné qu'ils seront moins frustrés.Félicitation aux décideurs.

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée
En visitant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins (cookies). Ces derniers nous permettent de mieux comprendre la provenance de notre clientèle et son utilisation de notre site, en plus d'en améliorer les fonctions. Masquer ce message En savoir plus sur les témoins (cookies) »
Livraison gratuite à partir de 99$
1-855-686-0009 (Sans frais)
Livraison rapide
Retours facile