1-855-686-0009 (Sans frais)
Les clients nous évaluent 9/10

NOUVELLE ANNÉE, NOUVEAUX DÉFIS

NOUVELLE ANNÉE, NOUVEAUX DÉFIS

Un bref aperçu des cinq équipe de la AL East pour la prochaine saison.

Bien des choses se sont produites dans le baseball majeur depuis que Chris Sale a retiré Manny Machado sur une glissante le 28 octobre dernier. Patrick Corbin est désormais un National, Andew Miller est un Cardinal, et Josh Donaldson a migré vers le sud en direction d’Atlanta. Néanmoins, Machado et Bryce Harper demeurent joueurs autonomes au moment d’écrire ces lignes. Certes, quelques formations ont amélioré leurs alignements au cours des derniers mois (Reds, Mets, Yankees) alors que d’autres équipes ont perdu des pièces importantes de leurs formations. (Mariners, Dodgers, Indians)

 

Mis à part Machado et Harper, tout plein de joueurs d’impact sont encore sur le marché. Des vétérans tels que Dallas Keuchel, Craig Kimbrel et A.J Pollock vont éventuellement s’entendre avec des formations dès que Bryce et Manny seront hors du marché. Par conséquent, on peut alors se demander quelles sont les résolutions de la nouvelle année pour les cinq équipes de la ligue de l’Est de l’Américaine. Quelques clubs ont beaucoup de travail à faire (Mariners) alors que d’autres formations ont seulement besoin de quelques ajustements. (Red Sox)

 

Orioles de Baltimore

 

         Tenter d’être plus compétitif. Ne passons pas par quatre chemins. Les Orioles de Baltimore étaient tous simplement atroces en 2018. Depuis le début du 21e siècle, seulement les Tigres de Detroit avaient connu une pire saison (43-119) en 2003 que les Orioles l’an dernier. (47-115) La pire formation du baseball majeur a également éprouvé des difficultés à attirer des partisans. En effet, seulement 20 053 partisans ont en moyenne franchi les tourniquets du Camden Yards en 2018, en baisse par rapport à 25 042 en 2017. Cependant, le club géré par Brandon Hyde possède toutefois de jeunes joueurs prometteurs tels que Cedric Mulliens, un voltigeur de 24 ans, qui a effectué ses débuts dans le baseball majeur l’an dernier. L’ancien choix de 13e ronde en 2015 a affiché de bonnes statistiques (.312/.358/.671) lors de ses 170 apparitions au bâton.

 

Yankees de New York

 

         Un retour en force de Gary Sanchez. Les Yankees ont été très actifs jusqu’à maintenant sur le marché des joueurs automne. La formation new-yorkaise a mis la main sur James Paxton dans une transaction, en plus de s’entendre avec le gaucher J.A Happ et de signer le double vainqueur du Gant doré de Rawlings, Troy Tulowitzki. Toutefois, si les Yankees souhaitent donner du fil à retorde aux Red Sox en 2019, les Bronx Boomers se doivent de compter sur un retour en force de leur receveur étoile, Gary Sanchez. Le finaliste au titre de recrue de l’année en 2016 devra améliorer sa moyenne au bâton (.186) en plus de diminuer son nombre élevé de balles passées (18), qui le placent parmi les pires de la ligue pour ces statistiques en 2018.

 

Rays de Tampa Bay

 

         Trouver une façon de générer plus de puissance. Si Tampa Bay désire lutter avec leurs rivaux de division, la formation menée par Kevin Cash aura vraisemblablement besoin de plus de puissance au sein de son alignement de frappeurs. À l’époque actuelle, les circuits sont la saveur du mois, les Rays ont terminé au 27e rang l’an dernier avec seulement 150 circuits et 19e avec 664 points produits. Ce sera vraisemblablement un défi pour la formation floridienne puisqu’ils ont perdu C.J Cron et Jake Bauers au cours de la saison morte et n'ont pas été en mesure de remplacer ces deux cogneurs.

 

Blue Jays de Toronto

 

         Faire tout ce qui est en leur pouvoir afin que Vladimir Guerrero Jr soit bien entouré. Le 12 avril, Voici la date où nous verrons Guerrero Jr à Toronto pour la première fois. L’engouement est bel et bien réel avec Vladdy Jr et les attentes à son égard seront extrêmement élevées considérant le succès de son père. C’est pourquoi il est extrêmement important pour les Jays de bien entourer leur jeune troisième-but et de lui donner toutes les ressources nécessaires afin que ce dernier soit en mesure de prospérer dans le Show.

 

Red Sox de Boston

 

Mettre la main sur un releveur #1 de premier plan. On peut dire ce que l’on veut à propos de la profondeur et de la qualité de l’alignement des Red Sox. Néanmoins, la formation du Massachusetts ne possède pas encore de releveur numéro un dans ses rang au moment de mettre sous presse. Si la saison débutait aujourd’hui, Matt Barnes (MPM de 4.14 avec 2 sauvetages en carrière) serait le closer par défaut. Nathan Eovaldi serait également être un candidat potentiel pour le poste, s’il ne fait pas partie de la rotation de partants. Détrompez-vous, les Red Sox possèdent leur lot de releveurs de qualité, des joueurs comme Brandon Workman, Ryan Brasier et Hector Velásquez sont amplement capables de retirer les frappeurs adverses, mais lorsque tous les projecteurs seront projetés sur eux en octobre prochain, les hommes d’Alex Cora devront compter sur un closer de premier plan s’ils désirent défendre leur titre de champion de la série mondiale.

 

Vous croyez que les O's, Jays, Yanks et BoSox ont d'autres lacunes à combler? N'hésitez pas à commenter à la fin de cet article!

Et n'oubliez pas de jeter un coup d'oeil à la prochaine édition de notre blogue qui sera disponible le 1er février!

 

Commentaires

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée
* Champs obligatoires
En visitant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins (cookies). Ces derniers nous permettent de mieux comprendre la provenance de notre clientèle et son utilisation de notre site, en plus d'en améliorer les fonctions. Masquer ce message En savoir plus sur les témoins (cookies) »
Livraison gratuite à partir de 150$
1-855-686-0009 (Sans frais)
Les clients nous évaluent 9/10