1-855-686-0009 (Sans frais)
Les clients nous évaluent 9/10

SÉRIES DE LA MLB : QUI FERA PARTIE DE LA DANSE ?

SÉRIES DE LA MLB : QUI FERA PARTIE DE LA DANSE ?

Comment la course aux séries se dessine-t-elle alors qu'on nous entamons le dernier droit du calendrier régulier?

Les courses du mois de septembre s’amorcent et l’allure des séries se ressemble dans
les deux ligues : les championnats de l’Est et de l’Ouest sont presque assurés, mais la
Centrale est à déterminer. Considérons donc les Braves, Dodgers, Yankees et Astros
comme qualifiés pour la danse du mois d’octobre.


Nous avons donc trois laissez-passer disponibles dans chacune des ligues. Sachant que huit
équipes de la Nationale et cinq de l’Américaine aspirent toujours à se qualifier pour le
tournoi d’automne, nous offrons notre réponse (oui ou non) pour chacune d’entre elles.


LIGUE NATIONALE


Cardinals de St-Louis : Le meilleur groupe d’artilleurs de la Nationale (MPM de 3.94).
L’attaque a sous-performé cette saison, mais semble reprendre du poil de la bête. Puis il
y a le « Cardinal Way », cette approche organisationnelle des Cards qui n’aspire qu’à
l’excellence. Ils remporteront le championnat de la Centrale. OUI


Cubs de Chicago : Nick Castellanos fut une acquisition éclairée à la date limite, mais le
reste de l’alignement de l’équipe est en panne. Kyle Hendricks est l’unique partant fiable
pour le moment. À moins que Kris Bryant ne reproduise sa séquence de circuits Axe Bat,
les Cubbies rateront de peu dans les deux courses (pour la Centrale et le « Wild Card »).
NON


Brewers de Milwaukee : Même Christian Yelich et son bâton Louisville Slugger n’est pas
assez puissant pour pallier aux déficiences du Brew Crew au monticule. Ce sera mission
impossible que de défendre leur titre dans la Centrale avec la pire MPM parmi tous les
aspirants. NON


Nationals de Washington : Anthony Rendon (candidat au joueur le plus utile) est le
meneur de l’attaque à DC. Max Scherzer est de retour et bien guéri. Les Nats ont comblé
leur seule lacune en faisant l’acquisition des releveurs Daniel Hudson et Hunter
Strickland à la date limite des échanges. OUI


Phillies de Philadelphie : La tête d’affiche d’Under Armour, Bryce Harper, ressemble
enfin au joueur de concession que les amateurs de Philly espéraient voir, mais l’attaque
reste très inconstante. Les Phillies se classent au 20 e rang des majeures en OPS (MPB +
MP) et au 17 e rang en MPM. Leur différentiel de points est de -17 et nous sommes
supposés croire en leurs chances d’être en séries ? NON


Mets de New York : Seuls les Nationals peuvent les rivaliser au niveau de la rotation de
partants. Malgré le balayage subit aux dépends des Braves durant le « Players’
Weekend », les bâtons se sont activés récemment. Il y a le Polar Bear (super-recrue Pete

Alonso) et Michael Conforto pour la puissance et la révélation, Jeff McNeil, l’un des
meilleurs purs frappeurs du baseball. OUI


Diamondbacks de l’Arizona : Ils en ont surpris plusieurs avec leurs exploits au bâton. Les
D-Backs se sont démontrés très résilients, mais la vérité est que sans Zack Greinke
(échangé le 31 juillet), le groupe de lanceurs est médiocre. NON
Giants de San Francisco : Quelle belle saison inattendue en cette dernière pour le
légendaire gérant Bruce Bochy ! Mais une attaque anémique, un Madison Bumgarner
fatigué (qu’ils ont décidé de garder à la date limite) et un différentiel de points de -50
assureront leur élimination. NON


LIGUE AMÉRICAINE


Twins du Minnesota : Lorsque la saison sera terminée, les Twins seront détenteurs du
record pour le plus grand nombre de circuits en une saison. Avec la meilleure attaque du
baseball (meneurs de la MLB en OPS d’équipe à .838) et un enclos des releveurs sous-
estimé, le titre de la Centrale leur appartient. OUI


Indians de Cleveland : Trois mots suffisent pour expliquer l’exclusion des séries du Tribe
dans un mois : Jose Ramirez blessé. On aurait pu ajouter Cory Kluber et Carlos Carrasco,
mais de façon miraculeuse Terry Francona a réussi à bien naviguer malgré leurs longs
séjours sur la liste des blessés. Tout simplement trop de malchance à combattre. NON


Rays de Tampa Bay : L’analytique au travail. Les Rays prospèrent avec une rotation à
deux véritables partants, Charlie Morton et Trevor Richards. Au deuxième rang de la
MLB pour la MPM d’équipe (3.56), la troupe de Kevin Cash sait aussi comment
maximiser un alignement plutôt banal afin de produire juste assez de points. OUI


Red Sox de Boston : Nous allons couronner un nouveau champion de la Série Mondiale
cet automne. Autant les partants que les releveurs sont responsables de la déconfiture
au monticule des champions en titre cette saison. Quatrièmes dans le baseball en OPS
(.825), les Bo-Sox peuvent encore dominer avec l’attaque, mais sans leur as Chris Sale,
hors-combat pour le reste de la saison, ils devront considérer cette saison comme une
perte totale. NON


A’s d’Oakland : Les bâtons des A’s sont en feu ! Matt Chapman, Mark Canha et Matt
Olson mènent la parade. Avec l’une des meilleures défensives et un groupe d’artilleurs
fiable (6 e en MPM dans la MLB à 4.06), les Athletics sont l’une des formations les plus
complètes du baseball. OUI


*Les statistiques sont en date du 26 août

Commentaires

Écrivez le premier commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée
* Champs obligatoires
En visitant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins (cookies). Ces derniers nous permettent de mieux comprendre la provenance de notre clientèle et son utilisation de notre site, en plus d'en améliorer les fonctions. Masquer ce message En savoir plus sur les témoins (cookies) »
Livraison gratuite à partir de 150$
1-855-686-0009 (Sans frais)
Les clients nous évaluent 9/10