1-855-686-0009 (Sans frais)
Les clients nous évaluent 9/10

LES FORCES EN PRÉSENCE : LIGUE NATIONALE

LES FORCES EN PRÉSENCE : LIGUE NATIONALE

Un aperçu des forces en présence pour la ligue Nationale!

Les camps d’entrainement ont pris leur élan. Pas de meilleure façon de dire adieu à un hiver long et pénible que d’examiner les perspectives de chaque équipe du baseball majeur pour la saison 2019!

 

Les deux prochains blogs serviront à évaluer chaque équipe. Une note de 1 à 10 (10 étant la perfection) sera attribuée pour: l’attaque, la rotation des partants, l’enclos des releveurs et la défensive. Les scores seront additionnés et la note finale déterminera le classement que nous projetons pour chacune des divisions.

 

À l’honneur pour cette édition: la Ligue Nationale.

 

EST

 

1- NATIONALS DE WASHINGTON: (Attaque:7, Rotation:9, Enclos:8, Défensive:6 = Total: 30)

C’est vrai: la tête d’affiche de Rawlings, Bryce Harper est parti, mais les ajouts de Patrick Corbin et Anibal Sanchez panseront beaucoup des maux de la rotation des Nats. Leurs 4 premiers partants sont peut-être les meilleurs des majeures. Les jeunes Victor Robles et Juan Soto sont des valeurs sûres qui sauront pallier la perte de Harper.

 

2- PHILLIES DE PHILADELPHIE: (A:10, R:7, E:6, D:6 = 29) *QUATRIÈME AS

La fièvre Bryce s’est emparée de Philly! Attendez-vous à un retour en force de celui qui se retrouve habituellement dans la conversation du joueur-le-plus-utile. Ajoutez le spécialiste des points marqués, Jean Segura, ainsi que le receveur étoile J.T. Realmuto et vous pouvez être assurés que les Phillies rempliront et videront les buts à maintes reprises. Une rotation solide est menée par le candidat au Cy Young (certains diront le favori…) Aaron Nola.

 

3- BRAVES D’ATLANTA: (A:7, R:6, E:7, D:7 = 27)

Pendant que leurs rivaux amélioraient leur formation, la seule réplique des Braves fut la signature du très fragile ex-joueur-le-plus-utile, Josh Donaldson. Le jeune groupe de partants a perdu son mentor de l’an dernier, Anibal Sanchez, au profit des Nationals. Un leader tel Freddy Freeman assure une belle continuité au sein d’une équipe bien rodée, mais il sera difficile de répéter l’exploit de championnat d’une division aussi compétitive.

 

4- METS DE NEW YORK: (A:4, R:9, E:8, D:5 = 26)

Tout au monticule, rien à la plaque! Les années ayant rattrapées Robinson Cano, il n’y changera rien. Gagnant du Cy Young, Jacob deGrom est l’ace de la seule rotation qui s’approche de celle des Nationals. Avec Cano s’est amené le meilleur releveur de fin de match du baseball, Edwin Diaz. Le problème: les Mets marqueront-ils assez de points pour permettre à l’enclos d’avoir des matchs à sauvegarder?

 

5- MARLINS DE MIAMI: (A:3, R:4, E:4, D:5 = 16)

Leur seule vedette n’y est plus (Realmuto). Le seul nom connu dans cette organisation est maintenant celui de Derek Jeter. Malheureusement, il ne reviendra pas au jeu. Nous serons sans aucun doute témoins du plus long plan de relance de l’histoire du sport!

 

CENTRALE

 

1- CARDINALS DE ST-LOUIS: (A:8, R:7, E:8, D:7 = 30)

La recette est toujours la même à St-Louis: bien repêcher, développer avec soin et ajouter une pièce manquante lorsque nécessaire. Nos excuses à Harper et Manny Machado, mais l’acquisition la plus importante de l’hiver fut celle de Paul Goldschmidt. Les joueurs aiment leur gérant Mike Shildt, ce qui devrait donner aux Cards un léger avantage dans la course la plus corsée du baseball.

 

2- BREWERS DE MILWAUKEE: (A:7, R:6, E:9, D:7 = 29) *CINQUIÈME AS

Le porte-parole de G-Form, Ryan Braun a prouvé qu’il lui reste encore du carburant à la mi-trentaine. Le Crew est la formation, parmi les favoris de la Nationale, qui détient la pire rotation de partants. Cependant, leur enclos est parmi les meilleurs et très polyvalent. Ils seront des séries à nouveau.

 

3- CUBS DE CHICAGO: (A:9, R:6, E:7, D:7 = 29)

Encore une fois, les Oursons vont marquer une tonne de points. Kris Bryant retrouvera assurément sa forme d’il y a deux ans (joueur-le-plus-utile), mais la rotation vieillit très vite. Un Yu Darvish en santé pourrait permettre aux Cubs de se hisser en séries.

 

4- PIRATES DE PITTSBURGH: (A:7, R:8, E:6, D:6 = 27)

Quoique la rotation ne compte sur aucun partant dominant, Jameson Taillon, Chris Archer et Joe Musgrove devraient tous progresser, si l’on se fie à leur potentiel. De même pour l’alignement des frappeurs: personne ne portera l’attaque sur ses épaules, mais il n’y a pas de retrait facile de 1 à 6.

 

5- REDS DE CINCINNATI: (A:8, R:4, E:6, D:7 = 25)

Les partisans auront besoin des lunettes Prizm de Oakley afin de se protéger des rayons émanant du champ extérieur, puisque Matt Kemp et Yasiel Puig sont arrivés. Les Reds ont enfin trouvé de quoi aider Joey Votto, mais ce n’est ni Alex Wood, ni Tanner Roark ou Sonny Gray qui va empêcher l’adversaire d’expulser des balles hors du très petit Great American Ball Park.

 

OUEST

 

1- ROCKIES DU COLORADO: (A:8, R:7, E:7, D:7 = 29)

S’il peut retrouver la santé, Daniel Murphy représente une acquisition sous-estimée qui pourrait être extrêmement compatible avec le Coors Field (frappeur qui utilise tout le terrain et qui a de la puissance). David Dahl pourrait s’avérer la révélation de l’année. Le groupe de lanceurs des Rockies est négligé, simplement dû à l’effet néfaste du stade, mais c’est sans doute l’un des meilleurs du circuit sénior.

 

2- DODGERS DE LOS ANGELES: (A:7, S:8, E:7, D:6 = 28)

Eh oui, je prédis la fin du règne de 6 ans des Dodgers dans l’ouest. Ils seront encore de la course, mais les pertes de Puig, Kemp et Machado vont indéniablement affaiblir l’attaque. Au monticule, Clayton Kershaw, Hyun-Jin Ryu et Rich Hill ne rajeunissent pas et le releveur numéro un, Kenley Jansen, semble avoir perdu la maîtrise da sa fameuse balle rapide coupée.

 

3- PADRES DE SAN DIEGO: (A:7, R:4, E:7, D:6 = 24)

Machado vient ajouter une dose d’adrénaline à un alignement des frappeurs qui fut amorphe la saison dernière, malgré la présence de Wil Myers et Eric Hosmer. Quant au reste, il y a de l’espoir. Le système de filiales a été reconnu comme le meilleur des majeures. Objectif: les séries en 2021!

 

4- DIAMONDBACKS DE L’ARIZONA: (A:4, R:6, E:6, D:7 = 23)

Bye-bye Paul Goldschmidt! La relance a ensuite été concrétisée avec les départs successifs de Patrick Corbin, Brad Boxberger et A.J. Pollock. Comme plusieurs observateurs l’avaient prévu au moment de son embauche, le contrat de Zack Greinke revient hanter l’organisation!

 

5- GIANTS DE SAN FRANCISCO: (A:5, R:5, E:6, D:6 = 22)

Je dirais pauvre Buster Posey, s’il n’avait pas déjà 3 bagues de champion de la Série mondiale en poche. Lui et son comparse, Madison Bumgarner, devront déménager s’ils veulent un autre titre, car cette franchise a une longue route devant elle. La réserve d’espoirs est à sec!

Commentaires

Écrivez le premier commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée
* Champs obligatoires
En visitant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins (cookies). Ces derniers nous permettent de mieux comprendre la provenance de notre clientèle et son utilisation de notre site, en plus d'en améliorer les fonctions. Masquer ce message En savoir plus sur les témoins (cookies) »
Livraison gratuite à partir de 150$
1-855-686-0009 (Sans frais)
Les clients nous évaluent 9/10