1-855-686-0009 (Sans frais)
Les clients nous évaluent 9/10

LE MERVEILLEUX MONDE DE LA BALLE-MOLLE

LE MERVEILLEUX MONDE DE LA BALLE-MOLLE

Comment la balle-molle et sa culture unique peut attirer les mordus de ce sport?

Nous sommes Baseball Town. Le nom suppose que nous sommes des spécialistes du
baseball, mais il y un autre sport dont nous sommes fiers de dire que nous sommes aussi
experts. Un sport dérivé du baseball.


Toute notre jeunesse, on joue au baseball, on est fans de baseball, on suit les exploits de
nos héros des Ligues majeures. Mais il semble que la majorité des joueurs font le saut du
baseball au softball à l’âge adulte.


Ce n’est pas mon cas. À 48 ans, j’ai toujours joué au baseball et je ne crois pas faire la
transition à la balle-molle, alors vous pouvez comprendre ma curiosité envers l’attrait de ce
sport chez les mordus. Et croyez-moi, ce sont de vrais mordus !


J’ai donc décidé de m’entretenir avec notre sommité de la balle-molle et un vrai passionné,
Steven Beauregard.


Steven est l’une des rares exceptions, puisqu’il n’a jamais joué au baseball. Depuis l’âge de
13 ans, il a toujours baigné dans l’univers unique de la balle-molle, un sport très populaire
dans son patelin, à Saint-Hyacinthe.


Il existe plusieurs formes de softball : balle rapide (fast-pitch), balle-lente (ou balle-donnée)
et orthodoxe (communément appelé softball au Québec). Les deux dernières versions sont
les plus répandues dans la Belle Province.


Pour sa part, Steven a toujours joué à la balle-donnée. Il dit apprécier l’action rapide et
constante que ce sport produit : « J’aime regarder et suivre le baseball, mais je préfère jouer
au softball. Il y a plus de balles en jeu. Au baseball, quand il y a un Chris Sale au monticule, je
trouve qu’il y a moins de jeux. »


Une autre particularité du softball réside dans sa structure. Quel sportif n’aime pas les
tournois ? Et ce n’est pas les tournois qui manquent au softball !


Il y a la fameuse Classique Pif à Sherbrooke au mois de juin, qui a survécu à un anticyclone
cette année lors de sa 44éme édition. C’est un évènement grandiose, anticipé par toute la
communauté de balle-lente. Toutes les meilleures formations et meilleurs joueurs du
continent s’y retrouvent, car le tournoi est ouvert à tous.


Les meilleures équipes au Québec peuvent aussi se qualifier pour les Championnats
canadiens, qui se dérouleront à Moncton, N.B. du 11 au 17 août. Les championnats
féminins et masculins s’y disputent simultanément.


C’est un autre attrait du softball : hommes et femmes y trouvent leur compte et peuvent
même en faire une activité familiale. Il y a des ligues et tournois mixtes.


Le fait qu’il y a moins de lancés et plus de balles en jeu permet également aux matchs de se
jouer en un peu plus d’une heure, alors qu’un match de baseball sénior a une durée
moyenne de 2 heures et demi. Les enfants ont le temps de s’ennuyer !


L’ÉQUIPEMENT

Depuis mon embauche chez Baseball Town, j’ai beaucoup appris au sujet de l’univers spécial
du softball. Première leçon : les joueurs de balle-molle développent un rapport intime avec
leur équipement, mais plus particulièrement avec leurs bâtons.


Il n’est pas rare de voir les joueurs les plus sérieux se présenter au match avec 5 ou 6 bâtons
dans leur sac. Demarini a d’ailleurs développé un sac visant ce marché des passionnés (allez
voir https://www.baseballtown.ca/fc/wilson-demarini-special-ops-wheeled-bag.html).


« Miken et Worth ont longtemps dominé le marché des bâtons, mais Easton et Louisville ont
amélioré leurs produits depuis environ 3 ans », nous mentionne Steven. Le secret est de choisir le
bâton en conséquence de la balle avec laquelle on joue. Et des sortes de balles de softball, il y en a !


Presqu’autant que des modèles de bâtons : balancé, End-Load, Max-Load, Mid-Load, etc., un bâton
pour chaque type d’élan. Il faut aussi respecter les règles de ligues et tournois quant à l’accréditation
de bâtons pour les différentes fédérations de softball nord-américaines (USSSA, NSA, ISA, ASA, ISF,
etc.). D’ailleurs, j’ai demandé à Steven de me décrire le monde du softball en un mot. Sa réponse :
« Compliqué ! ».


Le conseil de Steven pour s’y retrouver : « Il faut les essayer et voir les bâtons qui répondent le
mieux à notre élan. Chaque élan est différent. » Ensuite, vous passez en magasin et profitez des
conseils de nos experts.


Nos cages de frappeur au Coup Sûr à Laval sont l’endroit idéal pour faire ces essais, mais aussi pour
parfaire votre élan. Car Steven a un conseil pour ceux qui veulent s’initier à la balle-molle :
« Pratiquez, remplacez dans des ligues, jouez et essayez les bâtons de vos coéquipiers. Si vous aimez
ça, éventuellement vous pouvez trouver une ligue. Mais surtout, il faut avoir du fun ! »


Et on le voit dans ses yeux et dans ceux des clients de balle-molle qui entrent dans nos magasins. Le
plaisir qu’ils ont à jaser de l’univers de la balle-molle se traduit en une passion pour ce sport qui est
contagieuse.


À tous, bonne fin de saison de balle !

Commentaires

Écrivez le premier commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée
* Champs obligatoires
En visitant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins (cookies). Ces derniers nous permettent de mieux comprendre la provenance de notre clientèle et son utilisation de notre site, en plus d'en améliorer les fonctions. Masquer ce message En savoir plus sur les témoins (cookies) »
Livraison gratuite à partir de 150$
1-855-686-0009 (Sans frais)
Les clients nous évaluent 9/10